Only at Webcom!

Ils l’ont encore fait! Claude Malaison et sa fabuleuse équipe ont encore une fois réussi à nous épater avec le Webcom, un événement devenu incontournable dans l’écologie internationale des conférences sur le Web.

J’ai eu l’honneur cette année d’en faire partie en tant que conférencière. J’ai pu propager la bonne nouvelle au sujet d’Exvisu et de notre méthode d’analyse de données, ainsi que partager quelques réflexions sur l’identité corporative dans un monde de médias sociaux (pendant que Michael réussissait à faire un somme tout en gardant bien en main les commandes du powerpoint). Mieux encore, j’ai fait des rencontres fort intéressantes, notamment celle de Jessica Lipnack. Sa spécialisation au niveau des réseaux organisationnels est l’un de nos principaux champs d’intérêts chez Exvisu, et ma formation en éthique des affaires m’a aussi fait apprécier sa conférence sur la transparence dans l’entreprise.

Autres rencontres sympathiques: Gabe McIntyre (qui a partagé avec nous non seulement ses réflexions sur l’immortalité de l’identité numérique mais aussi quelques pièces maîtresses de son impressionnante collection de t-shirts) et Cyrille de Lasteyrie, alias Vinvin. Le spectaculaire graph Enberg de ce dernier révolutionnera d’ailleurs notre perception de la vie au sein des médias sociaux (ou en tout cas des névroses qu’ils pourraient générer).

Mais le Webcom en tant que conférencière, c’est aussi l’envers du décor, j’ai nommé, la salle des conférenciers, où se trouvaient notamment le vin, les gâteaux, les langues de chat (amenées d’urgence quand j’ai eu fini de manger les gâteaux), Patricia Tessier, sa pâte à dents, et un vidéo en boucle de Vinvin à moitié nu. Quelques privilégiés ont été témoins des compétences acrobatiques de CFD qui conciliait appel sérieux sur son iPhone avec remise en place gracieuse mais efficace de sous-vêtements trop haut remontés. On pouvait aussi trouver dans cette salle mythique une boîte de chocolats que m’avait offerte Michel Chioini; quelqu’un l’a d’ailleurs si bien trouvée qu’il me l’a piquée. L’effort mis dans mon enquête fut inversement proportionnel au vin que Patricia me servait généreusement, ce qui me pousse à conclure de cette partie de Clue gastronomique que la coupable est Patricia, avec sa bouche, dans le petit salon.

Michelle Blanc, quant à elle, a été croisée beaucoup plus souvent dans les toilettes que dans ma présentation. Normalement, ce qui se passe au Webcom reste au Webcom, mais là, je ne peux m’empêcher de m’écrier SCANDALE!

Tout aussi scandaleuse fut l’entrevue accordée à Sandrine Prom Tep, sous la caméra insistante de Christian Aubry, maître es Webcom Live. Écoutez-là bien attentivement… Le scandale est à la toute fin… Pffff, mais non, y’a pas de scandale, mais si vous n’étiez pas à ma conférence (oui, je m’acharne sur ton cas, Michelle), c’est un bon résumé.

Bref, une fantastique conférence, à l’endroit comme à l’envers, et on a déjà hâte à la prochaine. Only at Webcom!

Leave a Comment