La différence entre l’analyse à proprement parler et le monitoring

Jason Falls, un leader en analyse des médias sociaux, a écrit vendredi un billet de blogue fort provocateur sur la plate-forme « Social Media Explorer » intitulé Where Social Media Monitoring Services Fail. Cet article résonne directement avec la valeur que nous offrons à nos clients chez Nexalogie Environics.

Il affirmait que bien que les services de surveillance faisaient un travail adéquat, « …aucun d’entre eux ne font ce que vous voulez qu’ils fassent. Ils font seulement la moitié du travail requis et ils ne savent pas non plus vous dire quoi faire avec l’information. »

Il poursuit en disant que les compagnies de monitoring ne seront probablement jamais capables de faire même la moitié de votre analyse parce que ce n’est pas quelque chose qui peut être fait avec un algorithme – c’est un travail qui ressort plutôt des services stratégiques.

Le billet de Falls met également en évidence quelque chose qui devient de plus en plus clair chaque jour – il y a deux catégories distinctes dans le domaine d’analyse des médias sociaux: le monitoring des médias sociaux et l’Intelligence des médias sociaux. Bien qu’ils soient similaires, il existe des différences magistrales entre leurs approches respectives et les types de problèmes qu’ils peuvent résoudre pour les clients. Aussi, plus les entreprises vont étudier la valeur que représente un groupe particulier de services – ceux de monitoring – plus ils comprendront la valeur unique de l’autre groupe dans ce domaine – soit ceux de l’analyse stratégique.

Chez Nexalogie Environics, nous misons tout sur l’analyse stratégique que nous offrons à nos clients. Les logiciels que nous avons construits sont la pierre angulaire de ce que nous faisons, mais c’est d’abord un outil que nous utilisons pour formuler une solide méthodologie d’analyse des médias sociaux avec le meilleur ensemble de données possible, et non pas un simple livrable en bonne et due forme.

Leave a Comment